•  

    Donc, voilà.

    Ce n’est pas comme si j’avais déserté le sacerdoce, ne rêvez pas. Antechrist, pas mort !

    Bon, j’ai eu quelques soucis récemment. Mes actions étaient gérées en totalité par des demi-frères à moi, les Lehman (à présent, je peux vous le dire) ; mais apparemment quelque chose a mal tourné dans la combine...

    Alors mon Maître, d’autorité, m'a envoyé faire un stage Lui seul sait où, plutôt punitif qu’instructif en vérité ; disons que j’en suis revenu bronzé...

    Depuis, j’ai décidé de revenir aux grands principes fondamentaux : finies les improvisations dépressives et les malsaines lectures. J’ai dissous dans les flammes les petits complots d’épiciers, envoyé mon libraire faire un tour dans l’Enfer de la bibliothèque...

    Question boulot, j’ai profité d’un plan social - inspiré par mon Maître, j’en mettrais ma main à couper - pour aller voir ailleurs si l’argent fait toujours tourner le monde. Apparemment, oui ! Je vous parlerai plus tard de mon nouveau job, et aussi du chambardement que j’ai fait subir au club de musique du CE... Grands diables, j’ai encore un tas de choses à vous dire ! D’ici là, mes agneaux, soyez rock’n’roll, et ne tombez pas touts cuits sous ma patte... 


    Signé : Antec’

    votre commentaire
  • Si vous n'aviez pas passé les deux dernières années à méditer sur le néant de l'Homme face à son destin, vous sauriez que la Société Mondiale pour la Tempérance et la Vertu, depuis la désignation d'un nouveau président, est agitée de conflits idéologiques violents. Il semblerait qu'une pénurie de bretzel ait mis le feu aux poudres lors du dernier banquet annuel. Au péril de sa vie, Notre Envoyé Spécial est allé enquêter dans ce milieu très fermé. Récit (les prénoms ont été changés).

    Ancien rocker, Patrick est l'archétype de ce nouveau public dont la Société Mondiale pour la Tempérance et la Vertu a fait sa cible prioritaire : 29 ans, les cheveux ras et un piercing à tête de mort. Rien ne sembler le rapprocher a priori de Genevièvre, ancienne suffragette, 94 ans et une canne ou de Marc, 45 ans, cadre dans la finance, looké bronzage, costard et chevalière. Pourtant, tous trois sont membres de la S.M.T.V. et tous trois ont été révoltés lors du dernier banquet annuel.
    Genevièvre « Je suis bénévole toute l'année, toujours en première ligne, toujours à travailler pour la S.M.T.V. C'est normal, j'ai ma retraite à coté mais je voulais continuer à me sentir utile. Je ne demandais pas grand chose, juste un peu de réconfort, une fois par an.»

    Marc « Je n'ai pas bien compris ce qui s'est passé : nous étions tous réuni dans la salle de conférence. Il y avait un grand buffet, chargé de patisseries, de bretzels et de saumon fumé. Nous attendions l'arrivée de notre président et la fin de son discours pour déguster tous ces mets qui semblaient succulents »

    Genevièvre « Soudain, le président est entré. Il a commencé à parler et toute la nourriture qui était sur les buffets a disparu. Ne sont restés que quelques bretzels et deux olives fourrées aux anchois.»

    Patrick - sanglotant - « Plus de bretzel, plus un seul. »

    Marc « Après un moment de stupeur, les gens sont devenus comme fous. Je n'ai même pas entendu la fin du discours : chacun a lancé qui ses chaussures, qui ses clés, qui son assiette vide sur le président. Ce dernier a disparu par une porte dérobée mais je crois qu'il a été atteint par un ou deux projectiles. »

    Genevièvre « Nous avons décidé de réagir : Patrick, Marc et moi-même avons lancé aujourd'hui une pétition pour réclamer le départ de notre président et le retour des bretzels. »

    Patrick - hystérique « Meeeeeeeeeees Breeeeeeeeeeeeeeeeeeeetzelllllllls !!! »

    Genevièvre - calme « Viens Patrick, calme toi, je vais te donner des Bretzels. »

    Et le jeune ex-rocker de suivre la vieille dame."


    Cependant, une fois l'excitation du moment retombée, les esprits un peu moins échauffés tentent de rationnaliser les faits. Selon les plus fervents admirateurs de l'actuel Président de la S.M.T.V. , il ne faudrait voir dans la concomitance de l'intervention de leur charismatique représentant et de l'étrange disparition des plats qu'une coïncidence malheureuse. Pour Guillaume, ex-syndicaliste, il faudrait voir là "l'action néfaste et subversive des agents du lobby des producteurs et distributeurs d'alcool", notoirement boycottés par la S.M.T.V. pour des raisons évidentes.
    Rappelons que cette réunion annuelle rassemblait quelque 5 000 personnes...

    DERNIERE MINUTE

    On apprend par l'un de nos correspondants outre-atlantique qu'à l'instant même où disparaissaient les victuailles au siège de la S.M.T.V., un homme d'affaire - également responsable politique de premier plan - était retrouvé gravement incommodé dans son bureau, en présence d'une quantité impressionante de bretzels (certains témoins parlent d'une douzaine de cartons pleins). Comment ces bretzels, qui ne figurent sur aucune note de frais, sont-ils arrivés là, personne ne le sait. L'homme d'affaire, heureusement tiré d'affaire, n'a voulu faire aucun commentaire ; et au moment où nous parlons chacun se perd en conjectures sur cet épineux problème.


    2 commentaires
  • L'Antéchrist change le vin en eau. C'est bien connu. Il n'est pas président de la Société Mondiale pour la Tempérance et la Vertu pour rien. Mais les miracles ça plante parfois. Un bug, un raté, bref le Diable sait quoi, a fait qu'hier, au lieu d'eau minérale, l'Antéchrist a bu du vin. Et quand l'Antéchrist est bourré ça peut faire du dégât. Récit de notre envoyé spécial dans une ville où il fait glacial...

    "C'était vers 3 heures du matin hier que le drame s'est produit. Mme X, âgée de 194 ans, s'est trouvée - alors qu'elle partait rendre visite à son amant - nez à nez confrontée à un individu masqué. Sous la menace de son arme, ce dernier semble avoir exigé d'elle qu'elle se convertisse au emsinaitsirhc, avant de disparaître, manifestement pris de panique, en renversant deux poubelles. Indemne mais indignée, Mme X a été prise en charge par une cellule de soutien psychologique.

    Si aucune piste n'est actuellement exclue, des témoins affirment avoir reconnu le serial-agitateur qui trouble le pays depuis quelques semaines. L'individu était manifestement ivre et la démarche hésitante. Ce qui pourrait expliquer la confusion entre Mme X et ses cibles habituelles."

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique